• image
  • image
  • image
  • image

Les personnes réfugiées au Canada

CanadaDepuis la Deuxième Guerre mondiale, le Canada s’est engagé à accueillir, à protéger et à offrir une nouvelle vie à plus de 800 000 réfugiés de partout dans le monde.

Parmi ces gens réfugiés, on compte des personnes illustres telles l’ancienne gouverneure générale Michaëlle Jean, originaire d’Haïti, et le chanteur rap K’Naan, originaire de la Somalie.

Depuis 2002, le Canada est l'un des trois pays les plus prisés dans le monde pour la réinstallation de réfugiés. Dans le site de Citoyenneté et Immigration Canada, sous l’onglet Protéger le système d’immigration du Canada, on constate que le Canada a accru ses programmes de réinstallation de réfugiés, tant ceux pris en charge par le gouvernement que ceux parrainés au privé, dans le but d’accueillir 14 000 réfugiés en 2011; 15 800 en 2012 et 16 400 en 2013.

Les principaux pays d’origine des personnes réfugiées sont l’Iraq, la Somalie, l’Afghanistan, l’Éthiopie, la République démocratique du Congo, l’Érythrée, la Birmanie, la Colombie et l’Iran.

Dans l'obligation de se déplacer

Les migrants, en particulier les migrants économiques, font le choix du déplacement pour de meilleures perspectives pour eux et pour leurs familles. Les réfugiés sont dans l'obligation de se déplacer s'ils veulent sauver leur vie ou préserver leur liberté. Ils n'ont aucune protection de la part de leur propre État - c'est même souvent leur propre gouvernement qui les menace de persécution.

Si d'autres pays ne les laissent pas entrer et ne les aident pas une fois qu'ils sont entrés, ils peuvent les condamner à mourir - ou à vivre dans des  conditions intolérables, en cachette, sans moyen de subsistance ni droits.

L’Agence des Nations unies pour les réfugiés


Ressources complémentaires

Pour en apprendre davantage sur les personnes réfugiées au Canada, cliquez ICI ou ICI.

Pour se familiariser avec une loi ou un règlement en lien avec les personnes réfugiées au Canada, cliquez ICI.

Pour des récits de personnes réfugiées venues s’installer au Canada, cliquez ICI.